Si tu as déjà essayé de travailler sur ton développement personnel, tu as forcément entendu le terme de « croyances limitantes ». Parfois appelées « fausses croyances » ou « croyances négatives », ces termes ont la même signification, et elles sont utilisées pour définir un élement qui te bloque dans ton évolution personnelle.

Qu’est-ce qu’une croyance limitante ?

Une croyance limitante est une idée que tu as sur toi, sur ta vie, sur le monde qui t’entoure. Cette idée est négative, subjective (propre à chacun, n’est pas fondé sur des faits réels mais sur des inteprétations personnelles), et te limite dans ton bien-être et ton évolution.

Dans la vie, tu avances guidé.e par des croyances. Des croyances qui te disent que tu es capable de faire ceci mais pas cela, que tu as le droit à ça mais pas à ça, que certaines choses sont faciles et d’autres pas… etc., et quand tu te sens bloqué.e, malheureu.x.se, que tu cherches à changer ta vie mais que tu n’y arrives pas, c’est là où tu commences à t’intéresser à tes croyances limitantes.

D’où viennent ces fausses croyances ?

Les croyances limitantes viennent de remarques que tu as entendu, de comportements que tu as observé, ou de conclusions que tu as faites sur des évenements qui te sont arrivés. Elles peuvent provenir de ta famille, la société, tes amis, tes collègues de travail, les films et séries que tu regardes… Bien que celles développées pendant l’enfance puissent avoir un impact très fort, il n’y a pas d’âge pour développer des croyances limitantes.

Quelles en sont les conséquences ?

Les croyances limitantes sont génantes car elles te limitent, comme leur nom l’indiquent. Elles te donnent l’impression que tu n’es pas capable, pas assez bien, que tu ne pourras jamais obtenir ce que tu désires pour une raison ou une autre… Elles sont des freins plus ou moins importants, plus ou moins conscients à ton développement personnel, à ton évolution, et de ce fait, à ton bonheur.

Quelles peuvent être ces croyances limitantes ?

Croyances générales :

-La vie est dure

-Je ne mérite pas d’avoir ce que je désire

-Je suis malchanceu.x.se depuis ma naissance

-C’est impossible/très difficile d’être heureu.x.se de nos jours

-Un malheur ne vient jamais seul

-Tout le monde est stressé dans la societé actuelle

Croyances liées à l’argent :

-Les personnes riches sont de mauvaises personnes

-L’argent est la cause de tous les problèmes

-Si j’ai du succès, on va me jalouser et me rejeter/me souhaiter du mal

-Je n’aurai jamais assez d’argent pour…

-Dans ma famille, on a toujours eu juste assez pour manger, pas plus

Croyances liées à la santé :

-Il faut se priver de toutes les bonnes choses pour être en pleine santé

-Je ne suis pas doué.e en sport / je me blesse à chaque fois que je pratique un sport

-Je suis toujours malade / j’ai une santé fragile

-J’attrape la grippe tous les hivers, et ça me cloue au lit pendant 10 jours

-Il me suffit de regarder un gâteau pour prendre 5 kilos

Croyances liées à l’amour :

-Tout le monde est trompé ou trompe son partenaire un jour ou l’autre

-Je ne peux pas développer ma carrière et avoir une vie amoureuse épanouie en même temps

-Les hommes et les femmes ne communiquent pas avec le même langage, ils ne peuvent donc pas se comprendre

-Je tombe toujours sur les mauvaises personnes / des pervers.es narcissiques / des hommes (femmes) marié.e.s

-En couple, j’aime toujours plus que l’autre et je finis par souffrir

Croyances liées à l’amitié :

-Les hommes et les femmes ne peuvent pas être amis

-Je suis toujours celle/celui qui passe inaperçu.e dans le groupe

-Tout le monde peut toujours compter sur moi, mais je ne peux compter sur personne

-Je finis toujours par être déçu.e de mes amis

-A mon âge, c’est difficile de se faire de nouveaux amis

Croyances liées au travail :

-Je ne suis pas capable de…

-Je fais tout le temps des erreurs

-Je n’inspire pas le respect dans mon lieu de travail

-On ne peut pas aimer son boss

-On ne peut pas s’en sortir en créant sa boîte

-Je n’aurai jamais assez de clients pour vivre

-Je ne peux pas augmenter mes tarifs, ça serait trop cher pour les gens

Comment se débarasser de ses croyances limitantes ?

Si tu travailles avec un.e thérapeute, celui/celle-ci peut t’aider à les identifier, et à t’en défaire, plus ou moins facilement selon les thérapies.

Si tu es seul.e, tu devras prendre un peu de temps pour travailler sur toi, mais avec de la bonne volonté et les méthodes appropriées, tu arriveras à dépasser ces croyances et passer à l’étape supérieure dans ta vie !

1ère étape : les identifier

Quelque chose te déplaît dans ta vie, tu ne te sens pas bien mais tu ne sais pas pourquoi. Tu n’arrives pas à avancer, à évoluer et tu souhaiterai travailler sur tes croyances limitantes.

Trois exercices peuvent t’aider à les identifier :

1) L’écriture intuitive :

-Pose ta question sur une feuille ou cahier.

-Installe toi au calme, assure toi de ne pas être dérangé.e.

-Prépare une alarme d’une durée de 15-20 minutes.

-Pars de la question, et note tout ce qui te passe par la tête sans jamais t’arrêter. Ne pose pas le stylo, et ne rature pas ce que tu notes. N’efface rien.

Tu verras qu’au début, ton mental prend le dessus, tu ne sais pas quoi écrire, tu penses que l’exercice est inutile, tu écris tout ce que tu sais déjà et que tu as déjà analysé…, mais au bout 5 à 10 minutes d’écriture sans pause, ton conscient se tait, et tu passes en écriture inconsciente. Tu n’es plus dans le contrôle, tu lâches prise, et tu accèdes à des informations dont tu n’avais pas conscience consciemment.

2) Le dessin intuitif :

-Note ta question en haut d’une feuille blanche.

-Prépare quelques crayons de couleurs ou feutres (6 à 10 couleurs suffisent).

-Ferme les yeux, et garde les fermés durant tout le temps de travail.

-Pense à ta question, et dessine ce qui te passe par la tête (garde les yeux fermés pour dessiner et pour choisir les couleurs).

Quand tu estimes que tu as fini, découvre ton dessin, avec ses motifs et ses couleurs, écoute ton intuition pour interpréter. Sers toi de tes ressentis, des couleurs, des symboliques etc., tout ce qui te passe à l’esprit pour interpréter ton dessin et découvrir tes croyances limitantes. Tu peux faire un deuxième dessin si tu souhaites élaborer un élement que tu n’as pas compris dans ton premier dessin.

Une vidéo explicative avec un cas concret arrive le 4 août sur la page Instagram @retrouve_ta_liberte.

3) La méthode « Pourquoi-Parce que » ?

-Ecris en haut d’une feuille ton questionnement.

-Note ta réponse, puis enchaîne sur une autre « Pourquoi ».

-Recommence le processus jusqu’à ce que tu ne puisses plus répondre au « Pourquoi ».

Exemple 1 :

« Pourquoi suis-je toujours célibataire ? »

⇒ « parce que je ne rencontre personne de bien » Pourquoi ?

⇒ « parce que les hommes/femmes bien de mon âge sont en couple ». ⇐ croyance limitante

Pourquoi ? (Soit vous n’avez pas de réponse supplémentaire, soit vous pouvez continuer.)

⇒ « Parce que j’ai raté ma chance quand j’étais plus jeune / gaspillé mon temps avec la mauvaise personne ». ⇐ croyance limitante

Exemple 2 :

« Pourquoi suis-je toujours célibataire ? »

⇒ « parce que je rencontre difficilement du monde ». Pourquoi ?

⇒ « parce que je suis très occupé.e et je n’ai pas le temps de sortir ». Pourquoi ?

⇒ « parce que mon travail / mes enfants me prennent tout mon temps » Pourquoi ? ⇐ Croyance limitante

⇒ « parce que je dois les faire passer en priorité avant ma vie amoureuse, et je risque d’être moins efficace/disponible si je suis en couple ». ⇐ Croyance limitante (c’est une croyance limitante dans ce cas là, car la personne souffre d’être célibataire. Si la personne est heureuse dans son célibat, alors il n’y a pas à chercher de croyance limitante !).

2ème étape : les modifier

Maintenant que tu as les idées plus claires sur tes croyances limitantes, il va falloir les changer.

Si tu n’as pas de thérapeute avec lequel travailler, tu peux reformater tes schémas de pensées tout.e seul.e.

-Tu dois modifier tes croyances, en les gardant toujours crédibles à tes yeux. Tu peux en créer des mantras, que tu te répeteras jusqu’à ce que cela rentre dans tes nouvelles croyances.

Par exemple, cela peut donner :

« Il me suffit de regarder un gâteau pour prendre 5 kilos » ⇒ je sens mon métabolisme qui se réveille davantage chaque jour. Je me nourris de bonnes choses, et mon corps est en meilleure santé chaque jour qui passe.

Evite de te répeter des mantras auxquels tu ne crois pas, tels que, pour l’exemple précedent : « je maigris à chaque fois que je mange un gâteau »…

Ou encore « je suis extrêmement riche et je peux m’offrir un château et une Lamborghini », si tu as 200e sur ton compte à ce jour.

Autre exemple :

« Je finis toujours le mois en découvert bancaire » ⇒ je gère de mieux en mieux mon budget, je fais des économies de plus en plus facilement et j’arrive à économiser 50e tous les mois.

-Ces mantras, tu peux les noter et les coller sur le miroir de ta salle de bain pour les voir plusieurs fois par jour ; tu peux les mettre en fond d’écran de ton téléphone ; tu peux les répeter matin et soir en pleine conscience, les yeux fermés ; tu peux mettre une alarme sur ton téléphone qui sonnera toutes les heures pour te le rappeler… etc., sois créati.f.ve

Les croyances limitantes sont des idées négatives, héritées de ton entourage plus ou moins proche, qui te gênent au quotidien, t’empêchent de t’épanouir et de vivre ta vie au maximum de ton potentiel.

Pour t’en débarasser seul.e, il faut que tu identifies ces croyances, puis que tu les transformes en d’autres croyances, positives cette fois.

Le travail peut être long, mais il en vaut la peine, si tu veux enfin pouvoir montrer ce dont tu es capable au monde !

Quelles sont les croyances limitantes que tu as pu identifier chez toi ?

Lisa De Wever

Author Lisa De Wever

More posts by Lisa De Wever

Leave a Reply